Parler un langage commun...

Article du 23/11/2018 par Agence de formation CompHum

Petite fable glanée pour vous ce matin :

 

Devant la grande mosquée, quatre mendiants tendaient la main, lorsqu’un homme qui en sortait leur fit l’aumône.

« - Prenez cette pièce et achetez-vous ce que bon vous semble! leur dit-il.

- Je sais ce que nous allons faire, dit le premier qui était persan.  Avec cet argent, nous achèterons de l’angour que nous partagerons.

- Non, dit le second qui était arabe.  Moi, je veux de l’inab.

- Pas question, dit le troisième qui était turc.  Ni angour, ni inab, achetons de l’uzüm.

- Moi, ce que je veux, c’est du stafil », dit le quatrième qui était grec.

 

Et leur dispute ne prit jamais fin… Pourtant, sans le savoir, chacun dans sa langue réclamait la même chose : du raisin! Une belle grappe à se partager pour calmer leur faim et leur soif.

 

Petite histoire qui peut nous enseigner quoi?  Sans langage commun, il est donc difficile de se comprendre pour faire avancer les choses!  On peut tourner en rond quand on ne partage pas la même perception des choses.

 

Des outils pour aider à se trouver un langage commun

 

DISC

 

Un de mes outils préférés est le DISC (aussi appelé « Le test des couleurs »), qui est un outil puissant avec lequel je fais travailler les équipes naturelles dans le but d’améliorer leurs communications et d’avoir un langage commun.  Bien se connaitre et connaitre les styles de communicateurs de ses collègues diminue les conflits dans l’équipe, améliore les échanges interpersonnels et accroit le travail d’équipe. 

 

Consolidation d’équipe

 

Un autre outil qui est beaucoup utilisé c’est la consolidation d’équipe.  Sous forme d’atelier de travail, l’équipe est appelée à se doter :

 

  1. D’une vision et d’objectifs clairs
  2. De rôles et responsabilités clairs
  3. De directives et de modes de fonctionnements
  4. D’une structure de communication
  5. D’une méthode pour lui permettre d’évaluer et de souligner le bon travail effectué

 

En établissant le fonctionnement et les attentes en équipe, on partage ainsi un objectif qui est plus grand que soi et cet objectif devient notre langage commun.

 

 

Communication

 

« Parler le même langage, c’est la base de la communication! »  C’est mon troisième outil, la communication, encore et toujours! Je reviens souvent à la base :

 

  • Poser des questions ouvertes pour avoir toute l’histoire
  • Démontrer de l’empathie, se mettre à la place de l’autre
  • Faire de l’écoute active, reformuler les propos de l’autre
  • Décoder et être conscient de notre langage non verbal

 

Apprendre à bien communiquer dans les différents contextes est un outil indispensable afin d’assurer une présence à l’autre, ce qui favorise l’établissement, non seulement d’un langage commun, mais aussi d’une histoire commune et partagée.

 

Conclusion

 

On a besoin d’au moins une vie, je crois, pour apprendre à bien communiquer avec les autres et à comprendre les autres dans leur entité, dans le non-jugement et dans le respect des valeurs et des croyances de l’autre.  Authenticité, leadership conscient, courage,  ce sont des mots très utilisés dans les temps qui courent, mais, concrètement, comment appliquer ces principes et philosophies au quotidien, dans notre vie d’équipe?  On a besoin parfois d’outils, d’aide et de discipline pour les utiliser.

 

N’hésitez pas à contacter une personne pour vous aider et vous conseiller.

Pour en connaitre d'avantage sur l'expertise de l'auteur de cet article, visitez son profil Boomrank !

Dernière modification le 23/11/2018 10:30:12