Amélioration de mon leadership : Apprendre à mieux me connaitre

Article du 04/10/2018 par Agence de formation CompHum

On le sait : on ne peut, soi-même, décider d’être un « leader »… le leadership c’est un pouvoir d’influence que nous donne les autres, les personnes qui nous côtoient au quotidien. Par contre, on peut décider de développer des habiletés ou des qualités afin que les autres aient le désir de nous suivre, de nous reconnaitre comme un leader. Pour savoir quelles qualités développer, la base, c’est vraiment de bien se connaitre et d’avoir la conscience de soi. 

 

Pourquoi?

 

Le manque de conscience et de connaissance de soi empêche de s’améliorer et de se développer. On doit être conscient de nos forces et de nos limites. Si on veut être capable de cibler les bonnes actions à entreprendre pour repousser nos limites, il faut être conscient de ces limites.  Pour tabler sur nos forces et les mettre à contribution au quotidien, il faut posséder une bonne connaissance de ces forces.  On doit en apprendre davantage sur notre personnalité, nos valeurs, nos croyances et nos motivations.

 

 Comment?

 

Comment faire pour apprendre à mieux se connaitre?  Il y a plusieurs manières :

 

  • Tests psychométriques : peut vous aider à vous conscientiser davantage sur vous-mêmes, à savoir quel type de communicateur vous êtes, quelle personnalité vous avez, quel style de leadership, etc. Il existe une panoplie de tests qui peuvent vous aider en ce sens.
  • Rétroaction (feedback) : demandé à des personnes de confiance, à vos collègues, supérieur immédiat ou employés.
  • Coaching : un coach peut vous aider à améliorer la connaissance de vous-mêmes sur une période te temps donnée grâce à un questionnement efficace et à un travail d’introspection
  • Livres : il existe certains livres qui, à l’aide de différents tests, peuvent vous donner un bon aperçu de différentes sphères de votre personnalité

 

Qu’est-ce que ça prend?

 

Ce n’est pas facile de se regarder dans un miroir de manière authentique et sincère.  Ce n’est pas toujours facile non plus de prendre la rétroaction constructive en se disant que c’est pour notre mieux.  On peut recevoir parfois des résultats de différents tests psychométriques avec des points qu’on aime moins, des suggestions de changement auxquelles nous n’avions pas pensé.

 

On a donc besoin, avant d’entreprendre une démarche de la sorte, d’une bonne dose d’humilité, du courage, de l’ouverture et confiance, tant envers les autres, qu’envers soi-même et la vie.  Si on n’est pas prêt à entreprendre cette démarche, elle risque d’être un coup d’épée dans l’eau, de l’énergie, du temps et souvent de l’argent qui auront été gaspillés pour rien.

 

Par où commencer?

 

La connaissance de soi est une quête sans fin. On évolue avec le temps, on change, on gagne en expérience.   Personnellement, je crois qu’un coach peut diriger, de manière objective, cette démarche de la recherche de connaissance du soi.  La confiance est la base du coaching.  Il est donc important que vous trouviez un coach en qui vous aurez confiance et qui vous aidera, avec l’aide de différents outils, à voir plus clairement cette unique personne que vous êtes.

 

Pour en connaitre d'avantage sur l'expertise de l'auteur de cet article, visitez son profil Boomrank !

Dernière modification le 04/10/2018 16:34:08